La beauté des petits et grands moments de voyage

Dans ce billet un peu particulier, l’envie me prend de vous parler de beauté.

En cet unique été 2015, nous expérimentons pour la première fois les vacances scolaires. Qui dit vacances scolaires dit congés, qui dit congés dit activés pour occuper l'Enfant, qui dit activités, dit... Bref, après une - courte- réflexion, mon mari et moi avons opté pour les Grandes Vacances. Comme beaucoup d'expatriés (lui pas moi!), la balance a penché vers les vacances en famille de l'autre côté de l'océan Atlantique. Depuis quelques temps, je surfe entre les rencontres familiales, les escapades et découvertes, le tout ponctué de moments studieux devant mon ordinateur. J'apprécie dans toute sa dimension les joies du travail à distance. Bref, en pensant au billet que je suis en train d'écrire, le mot «beauté» m'est revenu plusieurs fois en tête, «beauté» au sens large, au sens large et figuré...

Et comme vous commencez à me connaître un peu: au sens humain du terme.

La beauté est partout.

 // pêches du jardin //

// pêches du jardin //

Oui mais... Dans mon quotidien j'aurais tendance à dire qu'elle se révèle différemment, altérée par le tourbillon de la vie qui nous emporte parfois. Comme si, le seul fait de quitter notre nid, ne serait-ce que pour un week-end, nous transporte ailleurs, au pays des merveilles. Au pays de l'émerveillement. Vous savez cet émerveillement que nous avons tous connu enfant? Une coccinelle. Un nuage. Un lapin. Un gâteau au chocolat. Bon, vous voyez le genre? Ces petits et parfois un peu plus grands bonheurs, instants figés dans le temps qui nous font dire «Ah! que la vie est belle» comme dans la chanson de Brigitte Fontaine. Ou dans celle de Moustaki, ici reprise par Stacey Kent. Ou encore dans ce petit bijou de Philippe Delerm La Première gorgée de bière et autres plaisirs minuscules.

Ces dernières semaines, je me sens envahie de toutes parts par une vague de beauté, partout où je pose mes yeux, tout ce que mes papilles goûtent, tout ce que mes mains touchent et toute cette belle humanité qui nous entoure. Les gens, encore et toujours. Les rencontres humaines. Qui se traduisent parfois par un simple sourire. Ou encore par un court échange: d'où on vient, qu'est-ce qu'on fait dans la vie. Et même, quelques fois, certains de ces moments se poursuivent et des liens se créent naturellement, humainement.

 Aujourd'hui...

Aujourd'hui...

 20 ans plus tôt...

20 ans plus tôt...

On dit souvent que c'est dans de petites choses que se trouve le bonheur. En dehors de son nid, il est parfois plus facile d'expérimenter le sens de cette affirmation. Les découvertes, les lieux inconnus, que l'on foule pour la première fois. Un rayon de soleil, une sensation de légèreté.

 // nature morte //

// nature morte //

Un moment parfait... Mais tellement éphémère! Parfois juste le temps de s'en rendre compte. D'autres fois à peine plus longtemps. J'aimerais tellement mettre ces moments en bouteille et «les ouvrir» quand j'ai un petit coup de blues

Je vous mets un échantillon de ces moments captés -ici- ces dernières semaines.

Je vous en souhaite plein pour la fin de l'été et pour la rentrée.

Pour ma part, je tente de croquer ces petits bijoux de la vie et de les partager sur mon compte Instagram avec vous...

À bientôt!