Premier billet... Les présentations!

On fait parfois de grands [dé]tours dans la vie.. Elle nous balade la vie, pour parfois nous faire revenir au point de départ de quelque chose qu'on croyait terminée. 

Je me suis toujours demandée ce que «j'allais faire dans la vie». Depuis les premiers tests d'orientation au secondaire jusqu'à tout récemment. J'ai eu ce que certains pourrait appeler une révélation. Il me vient en tête l'image d'un petit bonhomme qui part d'un point et qui y revient après avoir fait un grand tour... Un peu comme ça:


Ouais.

Après avoir passer des tests d'orientation et avoir cogité sur le sujet -bien trop- longtemps, je me suis retrouvée en arts plastiques au Cégep du Vieux Montréal. Une certitude: j'aime dessiner donc pourquoi ne pas aller en arts! Après une année à apprendre à utiliser différents médiums et toutes sortes de techniques artistiques, j'en suis venue à l'évidence: je n'étais pas une artiste. En tout cas, pas comme ça. Je n'allais pas gagner ma vie en peignant des nus ou en sculptant un bout de bois. C'est À CE MOMENT que j'ai choisi le graphisme, un savant mélange d'arts, de communication et d'un paquet de choses que je souhaitais explorer. 

Je me suis é-cla-tée pendant 3 ans. Je me suis découvert une passion pour la typographie (que je n'ai jamais perdu d'ailleurs), j'ai trippé à monter des expos, à passer des heures - des jours!- sur des projets afin d'atteindre l'idée que j'avais en tête. J'aimais même tous ces logiciels magiques -et, disons-le, parfois arides- qui me permettaient de transformer une photo, de réaliser des trucs qui m'auraient pris plusieurs jours à monter à la main au lieu de quelques heures avec mes coups de baguettes technologiques. J'adorais le graphisme.

Les années qui ont suivi m'ont menée à l'université, je ne savais pas plus ce que je voulais faire (mais pourtant j'aimais le graphisme?!) j'ai donc complété un baccalauréat par cumul de certificats. Question d'avoir un parcours un peu plus atypique! Communications + RH + publicité = baccalauréat es arts. 

En fait, le graphisme a toujours été dans un coin, un peu dans l'ombre de mon parcours professionnel. Ces années d'études au Cégep m'ont servies tout au long de mes expériences: une affiche par ci, une carte d'affaire par là, un dépliant, un site. À l’occasion de ce détour, on m’a dit: «C'est comme si tout ce temps, tu étais assise dessus». Exact. Assise dessus. Confortablement. Pendant des années! Ah! La vie! C'est tout récemment en réalisant quelques projets de mise en page pour une cliente que l'idée a germée... Je travaillais et je n'avais pas l'impression de travailler. Cette idée a fait son chemin dans ma tête, au bout de mes doigts... Jusqu'ici... Jusqu'à vous!

Bienvenue dans mon monde gebey

Un grand merci à tous ceux et celles qui, un peu malgré eux, ont planté des graines dans ma tête qui ont fait pousser cette idée de replonger!